Retour à la page principale A voir / à connaître
Actualités  

Mois
Mars 2022 Avril 2022 Mai 2022 Juin 2022 Juillet 2022 Août 2022 Septembre 2022 Octobre 2022 Novembre 2022 Décembre 2022 Janvier 2023 Février 2023

Catégories
Toutes  |  Animations | Rencontres | Expositions | Divers | 

Les diarzheurs sur le chemin de la TroménieCliquez pour agrandir la photo
Le 01 Juin 2022 
Une fois par an, une équipe de bénévoles se retrouve pour défricher les chemins de la Troménie. Les diarzheurs, Roger, Jean-Yves, Jean-François, Remy, Yvon, Alain et Guillaume équipés d’un tracteur et girobroyeur, débroussailleuses, tronçonneuses, faucilles et surtout d’huile de coude dégagent les accès difficiles du chemin long de 15 km s’effectuant dans le sens du soleil. Dimanche matin, la Troménie partira de l’église à 8 h, la messe sera célébrée à 11 h à la chapelle de Pénity Saint Laurent. Un stand de buvette et casse-croûte à midi apaisera la faim des randonneurs. Au retour au bourg pour les vêpres, à 16 h, la Troménie sera précédée des sonneurs de Re an Are. En tête la croix d’or est portée par les hommes de 60 ans, puis la statue de la Vierge par les femmes du même âge ; celles de saint Joseph et de Notre Dame du Sacré-Coeur, respectivement par les hommes et les femmes de 50 ans. Suivent les bannières : la grande, celle de saint Telo, portée par les hommes de 40 ans ; celle de la Vierge par les femmes de la même classe ; celle du Sacré-Coeur par les hommes de 20 ans ; celles de sainte Thérèse et la petite de la Vierge par les filles de 14 à 18 ans. Durant ces trois jours, la fête foraine sera installée sur la place.




Séjour à Branféré pour les élèvesCliquez pour agrandir la photo
Le 02 Juin 2022 
43 élèves des classes de CP au CM2 ont séjourné deux jours et une nuit à l’école de la nature à Branféré les 19 et 20 mai dernier. Le projet d’école étant sur le développement durable, les élèves ont participé à des ateliers écocitoyens et des jeux de l’oie sur les espèces menacées et ont appris ce que la nature peut leur apporter et leur apprendre. Ce séjour a été en partie financé par la mairie et l‘ APE. Tous les enfants étaient ravis.




La tradition au coeur de la TroménieCliquez pour agrandir la photo
Le 07 Juin 2022 
Près de 225 fidèles ont suivi la multiséculaire Troménie de saint Telo dimanche, qui consiste à processionner toute la journée par monts et par vaux pour le repos des morts. Un parcours long de 15 km s’effectue dans le sens du soleil. La procession est partie sous un beau soleil et la plupart des porteurs ont répondu présent. En tête la croix d’or est portée par les hommes de 60 ans, puis la statue de la Vierge par les femmes du même âge ; celles de saint Joseph et de Notre Dame du Sacré-Coeur, respectivement par les hommes et les femmes de 50 ans. Suivent les bannières : la grande, celle de saint Telo, portée par les hommes de 40 ans ; celle de la Vierge par les femmes de la même classe ; celle du Sacré-Coeur par les hommes de 20 ans ; celles de sainte Thérèse et la petite de la Vierge par les filles de 14 à 18 ans. Les pardonneurs, pratiquants ou pas, venus de toutes les communes environnantes, ont effectué, individuellement ou en petits groupes, les trois tours rituels du lieu saint, dans le sens du soleil, puis ont démarré aux accents du kantik sant Telo. Un fourgon, équipé d’un haut-parleur a mené le cortège. À 11 h, il a atteint la troisième station, la chapelle de Penity Saint Laurent. Après la messe, tout le monde a pu se restaurer à la buvette tenue par l’association aux fourneaux. À 14 h, le cortège s’est reformé et a pris le chemin du retour en entonnant, encore et toujours, le kantik sant Telo. La procession a été emmenée au retour au bourg par les sonneurs de Re an Are. Par endroits, des branches de genêts ont été répandues sur la chaussée par les riverains. Le Tro ar Relegou s’est terminé par les vêpres suivies de l’adoration des reliques.




Bel hommage au Stang et aux gavottesCliquez pour agrandir la photo
Le 08 Juin 2022 
La salle était comble pour accueillir les landeleausiens qui n’ont pas boudé cette séance de nostalgie heureuse et d’histoire glorieuse de leur commune. La séance a démarré avec un diaporama audiovisuel de Dédé Hellec montrant des photos du Stang prises dans les années 70 notamment par lui-même, mais aussi des enregistrements musicaux sortis de la magnétothèque constituée à l’époque par l’association de collectage et d’animation « Despunerien Bro Dardoup » (qu’il présidait et qui créa en 1977 ce qui deviendra le « Printemps de Châteauneuf »). Ont ensuite été projetés des fragments du film de Yann et Goulc’hen le Meur, Kalon Dardoup, comprenant une séquence exceptionnelle sur le concours de gavotte du Stang en 1978. S’en est suivie la projection d’un petit film flambant neuf (Goulc’hen Le Meur) qui relate tout d’abord l’histoire des débuts de la fête du Stang, par ITW des deux premiers présidents, Pierre Guichoux et Marcel Lozac’h. Ensuite, grâce à des plans drone de toute beauté, le film a convié l’assistance à une ballade aérienne au-dessus de la vallée d’une Aulne sauvage magnifique. Notons que cette œuvre (« L’aulne, le Stang, la fête ») a eu le privilège de se voir offrir, en avant- première, une musique de film originale. Il s’agit de la musique de la chanson Pouchi Poucha, écrite par Y. Le Meur, chantée par la jeune et prometteuse Ambre Thiémé, et somptueusement orchestrée, autour de son uillean-pipe, par Konogan an Habask (avec 5 autres musiciens renommés). En fin de partie, place à une petite causerie de Y. Le Meur autour du thème « Le Stang chantre d’une civilisation rurale réenchantée ». Ce texte prend appui sur le ressenti ressortant des photos ainsi que des images et des propos restitués dans les films ayant précédé l’allocution. Ces films (et les photos) font apparaitre ce que l’on a pu appeler dans la soirée « l’éblouissement » éprouvé devant la beauté et l’alacrité de ces mouvements gracieux de danseuses et danseurs du cru qui sans apprêt se redécouvrent, avec une amène et simple magnificence. La séance s’est achevée par une gavotte chantée, au sein de la chaîne de danse, par un trio regroupant les frères Quéré et Y. Le Meur. Tandis que l’on se rafraîchissait à la buvette, des sonneurs ont pris le relais avec un ensemble composé de Irvoas père et fils et de Ollu père et fils. La transmission est en route.




Tournoi de sixte entre les gouttesCliquez pour agrandir la photo
Le 09 Juin 2022 
L’US Landeleau a organisé son traditionnel tournoi de sixte de pentecôte lundi après un long week-end de festivités. Douze équipes se sont disputé la victoire réparties en poules. Dans le dernier carré « River Plate », composé essentiellement de joueurs de Douarnenez-Quimper a battu 3 à 1 les Toros de Plounévézel et « Sixteam » a éliminé « Les fils de Mich », l’équipe locale de Landeleau composée de fils et de neveux à Michel Kerhoas, vétéran mais néanmoins vaillant, sur le score de 3 à 1. En finale l’équipe « Sixteam » s’est imposée 3 à 2 contre « River Plate ».




Eternelle petite troménieCliquez pour agrandir la photo
Le 10 Juin 2022 
Après la procession du dimanche, la petite troménie se déroule le jeudi suivant. C’est une même procession qui emprunte le même parcours que celui du Tro ar Relegou, mais on n’y porte pas les reliques, ni quelque autre ornement que ce soit. Une vingtaine de personnes ont pris part à la petite troménie. D’habitude ils partent à 7 h, avec le prêtre en tête. Jeudi dernier, ils sont partis un peu plus tard à 8 h. Ils marchent assez vite et s’arrêtent aux stations habituelles. Ils arrivent à la chapelle de Penity Saint Laurent et le prêtre dit la messe. Juste après, ils prennent un café-crêpres pour se redonner des forces et repartir pour être de retour à midi.




Un joli pardon à LanzignacCliquez pour agrandir la photo
Le 13 Juin 2022 
Le pardon de Lanzignac s’est déroulé sous un beau temps toute la journée. Après la messe, les fidèles ont participé aux activités, casse-boîtes, quilles, anneaux, birillig, tout en se désaltérant avec leurs amis. En parallèle, d’autres se sont régalés au café-crêpes pour prendre des forces en attendant le début du Fest Deiz. Le pardon de Lanzignac a la particularité d’avoir des bénévoles des communes limitrophes, Landeleau, Collorec et Plonévez. Tout le monde se retrouve et profite de la beauté du site, de l’ancien lavoir et de la fontaine rénovée. Sur la place, on a beaucoup dansé sur les airs sonnés par le groupe Avel ar Menez et les locaux. Une année de réussite une nouvelle fois pour cette belle fête champêtre.




dernière mise à jour
2022-06-14
 Mairie de Landeleau 29530 Landeleau  commune-de-landeleau@wanadoo.fr visites
.